Qu'est-ce que l'art floral ?

Lorem ipsum dolor sit amet

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

 

Paola Armand a, très aimablement, bien voulu répondre à mes questions pour présenter le groupe floral d’Ambarès.
Père François : Vous faites partie du service floral de la paroisse d’Ambarès, en quoi consiste ce service ?
Paola : Il consiste à « fleurir » principalement le chœur, mais aussi certains autres lieux de l’église afin de favoriser la participation consciente et active des fidèles aux célébrations.
Père François : Qu’est-ce-que cela vous apporte de faire ce service ?
Paola : Cela permet en fleurissant l’église en permanence (c'est-à-dire toute l’année) de rencontrer d’autres personnes dans la joie et sous la bienveillance de Dieu. Le groupe floral d’Ambarès est composé de 16 personnes comprenant 4 équipes.
Père François : Quelle est la fleur que vous utilisez le plus souvent ?
Paola : C’est le plus souvent le produit de la cueillette dans les jardins que dépendra l’architecture de notre composition. Pour les grandes fêtes, une participation financière de la paroisse est nécessaire. Le lys par le symbole de pureté qu’il représente est le plus utilisé.
Père François : Comment réalisez-vous les bouquets ?
Paola : Avant de faire un bouquet, chaque membre de l’équipe lit l’ensemble des textes de la liturgie du dimanche. L’équipe se réunit  et chacun expose les points forts retenus. Après concertation, commence la composition du bouquet ; toute l’équipe y participe et chacun donne ses idées. Le bouquet doit être composé en fonction de la célébration : forme, couleur liturgique et d’autres éléments dont quelquefois le nombre de fleurs ou même de bouquets.
Père François : Pourriez-vous nous donner
la dimension spirituelle de la préparation
des bouquets ?
Paola : C’est le sens profond  des lectures
qui permet de ne pas rester à la surface des textes,
mais d’en découvrir la richesse et de l’évoquer
à travers le bouquet. La décoration florale au service
de la liturgie laisse à chacun la liberté d’accueillir,
de contempler, de louer, de rendre grâce et d’aller
par le visible, à la rencontre de l’invisible.
Ainsi tous nos bouquets liturgiques sont des
bouquets eucharistiques.

De plus, il faut découvrir toutes les richesses de la liturgie à travers ses rites, ses chants, ses rythmes. Pour cela, il faut connaître l’assemblée qui célèbre, mais aussi les temps liturgiques et la liturgie que l’on célèbre. Il a fallu donc se former à Bordeaux, au niveau diocésain.
Pour conclure, le groupe floral d’Ambarès serait très heureux d’accueillir de nouveaux « artistes » en herbe…et en fleurs. N’hésitez donc pas à vous faire connaître !

        Père François THOUVARD

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+